2018

Semences et Édifices

MARS-AVRIL 2018 - DANSE, NATURE - LAËTITIA LANOË / FANY LABUSSIÈRE 

 

Un atelier de quatre semaines pour la classe de CM1, en collaboration avec Fany Labussière, éco-conceptrice de paysages. 

 

 

Le parcours commence en fin d'hiver avec une série d'immersions dans la nature. Enfants, enseignante et artistes partent en balade dans des endroits de nature de Saint Domineuc, leur commune de résidence. Un chemin creux devient le terrain privilégié pour observer et s'imprégner de la vie qu'il s'y passe en cette période de l'année.

 

Fany Labussière introduit progressivement la notion d'écosystème. Par les histoires singulières du Carabe des bois, du Ver de terre, du Gland de Chêne, de l'Abeille solitaire, de la Ronce..., elle met en évidence les places, rôles et relations entre organismes vivant dans un même milieu. 

Le printemps arrivant, les enfants prélèvent des plantes dans la nature. Chacun dispose d'une cagette pour composer avec celles-ci une miniature de jardin. Les paysagistes en herbe poursuivent leur ouvrage ensemble : en assemblant, en empilant ces jardins éphémères et sauvages, ils créent une scénographie labyrinthique qu'ils viennent habiter de leur corps. Ils jouent avec les proportions et prennent en compte le regard et la circulation de futurs visiteurs.

 

Par la danse, nous mettons l'accent sur 'faire groupe' et sur les relations. Les enfants créent des organisations ou systèmes à 7 nourris de leurs expériences en nature. Ils construisent avec leur corps des architectures vivantes qui se font et se défont, des ensembles équilibrés composés de corps en désequilibre. Les actions individuelles et singulières sont utiles à l'ensemble, elles demandent un engagement, une réactivité et une perception affûtée de l'espace.

 

 

La restitution de fin d'atelier prend, pour le public et les enfants, la forme d'un parcours à travers les espaces intérieurs et extérieurs de l'Espace Grand Clos de Saint Domineuc. 

Le public est divisé en quatre groupes. Un groupe d'enfants est en charge, de façon autonome, d'un groupe-public. Il le guide pour successivement atteindre quatre stations. Selon la station, les enfants dansent, ou invitent à la contemplation des jardins éphèmères, font entendre une poésie de mots, ou encore transmettent leurs récentes découvertes du milieu naturel. Ce dispositif est une mécanique vivante. Il crée un mouvement d'ensemble qui privilégie en même temps une relation d'intimité avec les propositions ; relation qui s'apparente à celle qui se crée en présence de nature. 

 

Série sauvage

Série sauvage est une installation pérenne sur Saint Domineuc. Elle prolonge l'atelier Semences et édifices.

Elle est composée de huit planches disséminées ça et là sur la commune. Chacune de ces planches dresse partiellement le portait d'une planche sauvage.

 

Derrière un aspect réaliste-botanique-informatif, il s'agit de faire l'éloge des (plantes) indésirables, de proposer au passant, à l'habitant, un déplacement du regard sur des espèces vivantes parfois mal vues pouvant pourtant se révéler inspirantes, intrigantes tant dans leur individualité que dans leur logique d'organisation entre elles.

 

Vernissage le 23 mars 2019, bibliothèque municipale de Saint Domineuc.

 

Réalisée avec la participation des CM1 de l'École Sainte Jeanne d'Arc, Fany Labussière, Stéphane Leguérinel et les agents techniques de la commune.

Semences et édifices 

Remerciements à l’école Sainte-Jeanne d’Arc de Saint-Domineuc, la mairie de Saint-Domineuc, Hélène Guinard, la bibliothèque et ses acteurs bénévoles, aux agents du service technique

 

Extension sauvage et Figure Project bénéficient du soutien du Ministère de la Culture et Communication – DRAC Bretagne au titre des compagnies conventionnées, du Conseil Régional de Bretagne, du Département d’Ille-et-Vilaine, de la Communauté de Communes Bretagne Romantique et de la Ville de Rennes, de la Ville de Combourg et de l’École Sainte Jeanne d’Arc de Saint-Domineuc pour le projet pédagogique.

 

Série sauvage 

Une proposition de Laëtitia Lanoë, soutenue par la commune de Saint Domineuc (Stéphane Leguérinel, des agents techniques de la commune, Corinne Gaillac, Dominique Grison et Hélène Guinard), réalisée avec la participation de Fany Labussière et des CM1 de l'école Sainte Jeanne d'Arc.